Place de la jeunesse

PLACE DE LA JEUNESSE
Un film de Maki Berchache et Nathalie Nambot

Image et son : Nathalie Nambot Maki Berchache
Production : Horizon Inverse /Tunisie

C’est la fièvre de la jeunesse qui maintient le reste du monde à la température normale. Quand la jeunesse se refroidit, le reste du monde claque des dents.(…)
Georges Bernanos

Où en est la révolution tunisienne 10 ans après ? Où en est sa jeunesse, sa vitalité ?
Un des acquis de la révolution en Tunisie aurait pu être de repenser cette frontière, de l’ouvrir. C’est quoi une démocratie où on ne peut pas voyager librement ?
C’est quoi un pays dont on ne peut pas sortir ?
Pourquoi l’intérêt des autres pays est toujours plus important que celui des gens qui vivent là ? Pourquoi doivent-ils se protéger de «nous » ?
Et pourquoi malgré la révolution, rien n’est fait pour la jeunesse ?
Dans le sud du pays, dans les terres, c’est pire encore.
On n’a pas le droit de rêver sa vie. Y’a rien.
L’horizon est mort.
A travers ma propre expérience d’exil et celles de jeunes tunisiens arrivés depuis peu en France, mes amis, nous allons continuer à creuser ensemble cette question depuis ici, la France. Le pays qu’on a rêvé.
Et puis passer un long temps en Tunisie en automne-hiver 2022-23, au village de Grebis avec Nathalie Nambot avec qui nous avons réalisé brûle la mer pour mener un travail de terrain, en faisant des entretiens et des enregistrements auprès des jeunes tunisiens et tunisiennes, ceux qui partent, celles qui restent, pour préparer ce nouveau film “Place de la jeunesse” avec les premiers concernés.


En cours de développement :
Bourse de recherche cinématographique sur mesure Institut National Tunis HESS IRIS
CNC / écriture / développement